Archives Mensuelles: mars 2017

Jubilé de l’arrivée des franciscains en France en 1217

Une contribution relative à l’arrivée des franciscains en France en 1217

Publicités

Jubilé de l’arrivée des franciscains en France en 1217 : dimanche 19 mars à Corbie

A l’occasion   du jubilé des 800 ans de l’implantation des franciscains en France est organisé un week-end des Journées de la Fraternité les samedi 18 et dimanche 19 mars. Chaque communauté ou fraternité, religieuse ou laïque, est invitée à ouvrir ses portes pour partager ce qui la fait vivre. L’idée est de démultiplier les initiatives afin de proposer leur charisme au plus près des gens qui les entourent.
La fraternité franciscaine d’Amiens et l’association des amis de ste Colette vous proposent, ce dimanche 19 mars, à 15h une visite de  l’abbatiale  de Corbie à travers les œuvres en lien avec l’histoire des franciscains. Cette visite permettra de redécouvrir les figures de François et Claire d’assise, d’Antoine de Padoue et de la réformatrice de l’ordre franciscain, sainte Colette née à Corbie.

Par ailleurs, l’association des amis de sainte Colette et de l’abbaye de Corbie propose dès la belle-saison d’ouvrir les portes de l’abbatiale de Corbie, le dimanche après-midi et les jours de fête.

Bénédiction de la nouvelle bannière de Sainte Colette

Lors de la fête paroissiale de Sainte Colette à l’abbatiale de Corbie le 12 mars 2017, l’abbé Dubled, qui accompagne la fraternité franciscaine Sainte Colette à Amiens, a béni la bannière de Sainte Colette réalisée par les membres de cette fraternité et par des amis.

Cette bannière, qui a déjà été présentée sur notre site, et qui fait l’objet d’une explication plus détaillée ici sera désormais le signe de ralliement de notre paroisse et de la fraternité sur les pas de Sainte Colette.

Cet événement a été suivi d’un repas amical autour des membres de la fraternité et de l’abbé Dubled.

Laudes et vêpres durant la semaine de Sainte Colette

La semaine de Sainte Colette est l’occasion de vivre de manière plus intense la prière de l’Église.

L’Église nous invite en effet à prier tout au long de la journée avec la prière des heures. Pratiquée par les religieux et religieuses et par les ministres ordonnées sous des formes diverses (bréviaire des prêtres, offices des heures des monastères) elle est également proposée à tous les fidèles.

Nous nous sommes donc retrouvés durant toute la semaine aux Laudes, le matin, et aux Vêpres en fin d’après-midi pour chanter les psaumes, écouter la parole de Dieu et présenter nos intercessions.

A noter que la technique actuelle permet de disposer très simplement du déroulement de ces offices en téléchargeant l’appli pour smartphones ou tablettes portant le nom AELF dans Google Play Store ou App Store. Ce qui rend les choses plus simples.

Sainte Colette 2017 : animation à la résidence du Parc

Le mercredi après-midi de la semaine de Sainte Colette a été consacré aux résidents de la Résidence du Parc, maison de retraite dépendant de l’hôpital de Corbie, située en centre ville.

Un groupe d’enfants du catéchisme, plusieurs personnes du Foyer de Vie de Corbie (résidence d’adultes ayant des handicaps), l’équipe de l’aumônerie de l’hôpital, les membres de l’association des amis de Colette et de l’abbaye de Corbie ont participé à cette animation.

Après un diaporama de présentation de Colette, les enfants et les résidents ont confectionnés des alouettes de toutes les couleurs qui ont rejoint sur  » l’arbre de sainte Colette apporté à la résidence) celles confectionnées la veille par les enfants du catéchisme.

Le tout s’est achevé par des chants, par des danses et par un goûter fort apprécié.

Sainte Colette 2017 : animation avec les enfants du catéchisme

Mardi soir, pour la fête de Sainte Colette, les enfants du catéchisme ont participé à une animation au cours de laquelle Sainte Colette leur a été présentée à l’aide d’un diaporama qui a mis en exergue les principaux épisodes de sa vie et qui a souligné combien cette jeune de Corbie a, dans les conditions très perturbées de la fin de la guerre de Cents ans, œuvré pour la paix, pour la réconciliation et pour l’adoption d’un mode de vie pleinement inspiré par l’enseignement du Christ.

Ils ont alors décoré des alouettes chamarrées (l’alouette est un oiseau que Colette aimait entendre et dont un dicton populaire dit : « A la sainte Colette chante l’alouette) qu’ils ont perchées sur un arbre « de Sainte Colette ».

Ils ont rejoint ensuite la chapelle de la maison natale, chacun porteur d’une bougie.

Puis ils ont terminé ce temps fort par un moment de prière auquel de nombreux parents ont également participé.

Sainte Colette 2017 : pèlerinage à Sainte Colette des Buttes Chaumont

Le dimanche 5 mars 2017 nous étions une trentaine de personnes de la paroisse, du secteur et d’Amiens à répondre à l’invitation de la paroisse Sainte Colette des Buttes Chaumont à nous joindre à la fête de Sainte Colette.

Cette fête a revêtu une importance particulière car la famille franciscaine y célébrait également le 8ème centenaire de la présence franciscaine en France. A cette occasion a été présentée la relique du manteau de Saint François, exposée devant l’autel.

La messe solennelle de la Sainte Colette a été présidée par Mgr Benoist de SINETY, vicaire général du diocèse de Paris. Nous avons tous chanté avec enthousiasme grâce au dynamisme des jeunes de la paroisse.

Après la messe, un temps de prière nous a réuni autour de Sainte Colette. Il a été marqué par la lecture de la liste impressionnante des prénoms des couples en attente d’enfants ou ayant eu récemment des enfants avec lesquels la paroisse est en relation.

Un repas partagé a permis de nombres conversations entre les paroissiens parisiens et les pèlerins de Corbie et environs. Repas marqué par des retrouvailles d’amis de nos précédentes rencontres et du pèlerinage de 2015 à Poligny.

L’après-midi, certains ont choisi d’écouter le très intéressant enseignement  du fr. Eric BIDOT, provincial des capucins de France. D’autres ont découvert le Parc de la Villette. D’autres, enfin, ont affronté les éléments en fureur en espérant découvrir le Parc des Buttes Chaumont malheureusement fermé au public en raison du risque de chutes d’arbres provoquées par les bourrasques.

Notre car nous a ensuite fait parcourir le centre de Paris. Le soleil étant revenu après la bourrasque nous avons profité de ces sites magnifiques que tous ont découvert  ou redécouvert avec plaisir.

Le retour sans encombre a donné lieu à de nombreux échanges après cette journée appréciée de tous.